ه‍.ش. ۱۳۹۴ دی ۲۷, یکشنبه

نامه فراخوان حمایت از جعفر عظیم زاده و محمود صالحی به زبان فرانسه

De: Commité pour le support de Sharoukh Zamani

À: Travailleur, activiste et le peuple épris de liberté partout dans le monde
Re: demande de support à deux militants activistes en Iran: Jafar Azeemzadeh and Mahmoud Salehi

Chers amis et camarades,
Les travailleurs en Iran se considèrent comme partie intégrante de la classe ouvrière internationale. Nous nous efforçons de renforcer la solidarité de la classe ouvrière. Nous sommes également reconnaissants du soutien international que nous avons eu jusqu’à présent. Au moment d’écrire cette lettre, plusieurs militants ouvriers sont emprisonnés et ils ont grandement besoin de soutien partout dans le monde. Parmi ceux-ci, nous voudrions attirer votre attention sur deux cas qui ont besoin d’assistance immédiate : Jafar Azeemzadeh et Mahmoud Salehi.
1-Jafar Azeemzadeh


 Jafar est un soudeur. Il est le président de l’Union Libre des Travailleurs Iraniens. En raison de ses tentatives à créer des organisations de travailleurs et de promouvoir les droits des travailleurs, il a été condamné à six ans d’emprisonnement. Il purge présentement sa sentence à la prison d’Evin à Téhéran.
Le soi-disant « tribunal » accuse Jafar : d’agir contre la sécurité nationale, de perturber l’ordre public, de propagande contre le système du Régime Islamique, de la création de l’Union Libre des Travailleurs Iraniens, de l’Union Nationale des licenciés et chômeurs, d’être membre dans le comité de formation des travailleurs, d’avoir lancé une campagne de collecte de quarante mille signatures pour protester devant le Ministre du Travail pour demander une hausse salariale des travailleurs, de porter plainte contre les fonctionnaires du ministère des services sociaux, d’interagir avec les organisations des travailleurs, d’organiser et de participer aux rassemblements du premier mai et de participer à des manifestations devant le ministère du Travail et le Parlement.
Jafar Azeemzadeh est un militant syndical bien connu en Iran qui a été arrêté et emprisonné plusieurs fois en Iran.
2-Mahmoud Salehi,


 Mahmoud Salehi est un boulanger. Il est membre du Syndicat des travailleurs de la boulangerie de la ville de Saqez et un membre du Comité de la coopération à la création d’organisation ouvrière. Le 28 avril 2015, les policiers iraniens se sont précipités chez lui et saisis ses effets personnels tels son ordinateur et son téléphone et ils l’ont amené au bureau du ministre de l’information à Sanandaj. Après plusieurs heures d’interrogation dans des conditions exécrables où il a été menotté les yeux bandés, il a été transporté à une prison gérée par le même ministre à Sanandaj.
Mahmoud Salehi a été transporté après 28 jours à l’hôpital Towhid alors qu’il était dans un coma pour traiter un problème au rein. Il a depuis perdu ses deux reins et a été libéré sous caution. Le 8 et 20 août 2015, il a été accusé : d’être membre de l’organisation de Komalah, de propagande contre le système politique iranien, d’agir contre la sécurité nationale, de perturber l’ordre public, d’être membre du Comité de la formation des travailleurs, d’encourager les travailleurs à la grève, de participer aux manifestations du premier mai, de participer aux manifestations devant les institutions gouvernementales, de planifier des manifestations, de créer des organisations de travailleurs et de participer à des séminaires à l’étranger.
Le 16 septembre 2015, il a été convoqué devant le tribunal et condamné à 9 ans d’emprisonnement. Il ne fut même pas autorisé à avoir une copie de son verdict. Avec son état de santé qui requière deux dialyses par semaine, il est en attente de commencer sa sentence. Il a déjà été emprisonné à quatre reprises mais cette fois, il est en besoin de plus de support qu’auparavant.
Nous, les membres du comité de soutien de Sharoukh Zamani, demandons votre support et votre aide non seulement pour ses deux militants mais pour tous ceux injustement emprisonnés par le Régime Islamique d’Iran. Parmi ses prisonniers se trouvent : Mohammad Jarahi, Saeed Sheerzad, Behnam Ebrahimzadeh, Mehdi Shandiz, Esmaeil Abdi, Rasoul Bodaghi, Aliakbar Baghbani, Abdoulreza Qanbari et …

Vive la solidarité internationale de la classe ouvrière
Travailleurs emprisonnés et enseignants doivent être libérés
La solution pour la classe ouvrière est l’unité et l’organisation

Le comité de support de Shahroukh Zamani
15 Décembre 2015

هیچ نظری موجود نیست:

ارسال یک نظر